Institutions partenaires

Archéorient

Le laboratoire Archéorient (UMR 5133 Université Lyon 2/CNRS) regroupe une quarantaine de chercheurs, enseignants-chercheurs, post-doctorants, ingénieurs de recherche et administratifs rattachés au CNRS, à l’Université Lumière-Lyon 2 et à l’Université de Clermont-Ferrand ainsi qu’une trentaine de doctorants et une quinzaine de chercheurs associés.

Basé à la MOM à Lyon, ce laboratoire de recherche pluridisciplinaire en sciences de l’Antiquité dispose aussi d’une antenne à Jalès (Ardèche) et co-exploite, avec l’UMR 5600 -EVS, la plateforme OMEAA située sur le Campus « Porte des Alpes » de l’Université Lumière – Lyon 2.

 

Université d’État de Termez, Faculté d’Histoire de l’Ouzbékistan et de l’Archéologie

L’Université d’Etat de Termez a été fondée en 1935. C’est un établissement d’enseignement supérieur public, engagé dans des activités éducatives pour la mise en œuvre des programmes d’enseignement de base et complémentaire de l’enseignement supérieur, mener des activités éducatives-pédagogiques, scientifiques-méthodologiques et autres conformément à la législation et fournir des services éducatifs.

 

Université Charles, Institut d’Archéologie classique, Faculté d’Art, République tchèque

The Institute of Classical Archaeology offers courses and conducts research in a variety of fields. Apart from the Ancient art and archaeology of what is known as the Classical world itself (that is, the Mediterranean area, or Greece and Italy), these are: relations between Central Europe and the Mediterranean, relations between the Mediterranean and the Middle East/Central Asia, Roman provincial archaeology, and the traditions of Antiquity in Czech and European art and architecture.

 

Mission archéologique tchèque en Ouzbékistan (Česká archeologická expedice v Uzbekistánu)

La mission archéologique tchèque en Ouzbékistan s’intéresse aux civilisations anciennes qui ont occupé le sud de l’Ouzbékistan, en Bactriane ancienne, depuis 2002. Elle est dirigée par Ladislav Stančo, maître de conférence en archéologie classique à l’Université Charles de Prague, et par Shapulat Shajdullaev, professeur en archéologie, directeur de la faculté d’Histoire de l’Université d’État de Termez.

 

Délégation archéologique française en Afghanistan

La DAFA est un Institut de recherche français créé en 1922 et qui depuis, avec une interruption de 1982 à 2003, travaille au côté des afghans à la recherche, l’étude, la valorisation et la protection du patrimoine archéologique de ce pays.

Les compétences territoriales de la DAFA portent également sur l’ensemble de l’Asie centrale, jusqu’au Pakistan et au Xinjiang. Dans ce cadre, la mission de la DAFA est, comme en Afghanistan, de servir de relais, d’appuyer et d’organiser des missions archéologiques et patrimoniales françaises en coopération avec les pays faisant l’objet de ces missions.

 

Fonds Khéops pour l’Archéologie

Le fonds Khéops pour l’archéologie a pour vocation de soutenir la Recherche en archéologie et la préservation du patrimoine, de promouvoir la diffusion des connaissances sur les civilisations antiques de l’Égypte, de la Méditerranée et de l’Orient.

 

IdexLyon/Université de Lyon

L’IDEXLYON accompagne et finance plus d’une cinquantaine d’actions afin d’améliorer l’attractivité du site et son rayonnement international, renforcer son potentiel de formation et de recherche, développer des partenariats avec le monde socio-économique et améliorer l’accès et la diffusion des savoirs.